Conseils pour nos frères et soeurs qui passent les épreuves du Bac

 

Conseils pour nos frères et soeurs qui passent les épreuves du Bac
Conseils+Bac+09.pdf
Document Adobe Acrobat 167.8 KB
Il y a quinze jours un homme de couleur étaitr reconnu par l'Occident... Il y a quinze siècles déjà, le Prophète صلى الله عليه و سلم élevait un homme de couleur et déclarait les hommes égaux et libres
Obama.doc
Document Microsoft Word 98.0 KB
ETRE ALIM EN 2008: LES NOUVEAUX DEFIS
- Il y a quelques années, le Alim était la personne qui enseignait la religion aux enfants. Lui seul pouvait transmettre la connaissance religieuse...
Etre Alim en 2008 les nouveaux défis.doc
Document Microsoft Word 81.0 KB
  • ...enseigner le Qour'an aux élèves avec le Tadjweed, officier la Salat et faire le Khoutba. De ce fait, il était incontournable...

  • L'objectif est, vous l'avez compris de voir l'évolution - constatée ou souhaitée - de la profession en 50 ans. Autant les générations évoluent-elles dans leurs moeurs, les mentalités changent de décennies en décennies, le métier de Alim aussi évolue; dans sa manière de précher, de communiquer, de transmettre, tout en gardant les mêmes objectifs...

  • Mais à notre époque, justement qu'en est-il ? Quels sont les attentes de cette nouvelle génération? En ce 3ème millénaire, dans un pays multiculturel comme la Réunion, où en plus de la religion, nous avons une culture réunionnaise, indienne (pour certains), francaise et européenne...

  • Nous avons décidé de donner la parole aux jeunes, de les sonder sur leurs conceptions du Alim de 2008...les réponses sont parfois assez franches, mais constructives

  • Ainsi, à la lumière des versets du Qour'an et des Hadices, à travers l'évolution des mentalités et des moeurs, après analyse des problèmes nouveaux recontrés par notre communauté, et grâce au témoignage de ces jeunes que nous avons sollicités... nous pouvons nous essayer à retracer la mission du Alim du 3e millénaire, le ALIM PAYS qui pourrait répondre à leurs attentes, à travers les points suivants...

LA MAGIE DES LIEUX SAINTS: RECIT ET TEMOIGNAGES
- Le Hadj est énorme, immense, colossal...
- Si on dit que le Hadj est magique, c'est parce qu'il défie les réactions humaines connues, bouleverse les sentiments; il nous fait découvrir d'autres
La magie des lieux saints.zip
Archives compressées en format ZIP 41.6 KB

 

  ...il nous fait découvrir d'autres facettes de notre personnalité. Il nous  

  fait  acquérir des qualités qu'on n'aurait jamais eu dans une mosquée ou

  sur un tapis de prière.

  • Les deux plus grands prophètes de l'humanité ont demandé à Allah des Doahs spécifiques pour ces deux endroits.

  • Comment ne pas aimer Makkah, quand on sait que c'est la ville la plus aimée par Allah sur cette terre!

  • Comment ne pas être amoureux de Madina, quand on sait que cette ville est entourée d'anges! Que tout ce qui s'y trouve est bénie

  • A l'heure du Wouqouf, on peut contempler une scène unique, elle aussi: 3 millions de personnes figés, sur les Moussallah, sous leurs tentes, ou debout au soleil, plongés dans les Doah, les invocations, le repentir.

  • Comment ne pas bruler d'envie d'être à Arafat, quand connait les vertus de ce jour ,et les bienfaits que recoivent les pélerins à l'heure du Wouqouf!

  • Les plus beaux souvenirs du Hadj sont souvent ces moments passés à Mouzdalifa, où on dort côte à côte, dans un esprit de fraternité, d'égalité, où le sentiment qui domine est l'innocence.

  • Comment ne pas être « envouté » par Mouzdalifa quand on l'a vécu une fois !

       On citera pour conclure une experience qui nous est arrivée: on avait     

       entrepris lors du Tawaf d'adieu d'embrasser la pierre noire; ce qui peut  

       paraître insensé, vu la densité de la foule qui faisait Tawaf.

       A la première tentative...

  • Et là, la magie de la Kaaba va s'opérer: en une fraction de seconde on sent le coeur  se retourner, trembler au contact de la kaabah. C'est innexplicable

  • Nous vous proposons le témoignage de diverses personnes qui étaient présentes au Hadj cette année:

    * SULLIMAN MAHOMED, 23 ans

    * Me et Mme LI AH KANE, premier Hadj

    * Mm veuve ZOHRA KHATIB, Hadj en fauteuil roulant

    * MOHAMMAD ABDOUL AZIZ, plusieurs Hadj et Oumra

BAYAN DU EID 2006 (Eidgah, Champ-fleuri)
- Alhamdoulillah, Louanges et remerciements à Allah Taala qui nous a donné la possibilité de vivre pleinement ce mois de Ramadan, dans la ferveur et le respect total de Ses ordres et ses interdits.
eidoul_fitr_2006.doc
Document Microsoft Word 49.5 KB

 

- Nous devons être conscient qu’après un tel mois, nous sommes porteurs d’une lumière 

- Aujourd’hui, 1er Chawwâl, c’est un jour de fête et de réjouissement, c’est le jour de la récompense finale, du pardon finale de la part d’Allah, en faveur de toutes les personnes qui ont quitté leur domicile pour venir assister à la prière du Eid

- L’Islam est une religion universelle

- L’Islam est par excellence la Religion de la Liberté et de l’Egalité : Le premier homme dans l’Histoire de notre religion a avoir eu l’honneur de clamer haut et fort le nom d’Allah pour appeler les musulmans a la prière, n’était pas un arabe, mais un africain, un esclave ...

- L’Islam est la Religion de la fraternité 

- L’Islam n’exclut aucune couche sociale :La réussite sociale n’est pas un critère pour valoriser ou exclure, voir même dénigrer un individu dans l’Islam.

-  L’Islam est la religion de la tolérance, il incite au dialogue avec les autres communautés : Le Prophète (SAW) entretenait de bonnes relations avec les trois tribus juives qui habitaient a Madina ...Le Prophète Mohammad (SAW) avait reçu à Médine une délégation chrétienne venue de Najran, et il les avait accorde l’hospitalité ; un dialogue sur l’Islam et ses principes avait été engage entre musulmans et chrétiens, il y a rappelons le plus de 1500 ans !

- Notre Prophète n’a jamais propagé son message a la force de l’épée ; personne n’est en droit d’obliger une autre personne a entrer dans l’Islam s’il ne le désire pas, comme le stipule clairement le verset du Coran : " Nulle contrainte en religion ! "

- Notre Prophète (SAW) a toujours privilégié les solutions pacifiques lors des conflits .A Madina, un pacte de non-agression et d’entraide mutuelle avait été signé avec les tribus juives qu’on a cité, avec la promesse que les musulmans viendraient en aide aux juifs, s’ils étaient attaqués par un ennemi extérieur, et réciproquement ! Voyez-vous là une religion qui incite a la haine et a la guerre ?

- Si seulement les musulmans pratiquaient leur religion comme elle leur avait été révélée, avec la clairvoyance qu’était celle de notre Prophète, et non pas l’ignorance et l’obscurantiste de ces chefs de guerre, ameutant les populations au nom du Djihad pour soutenir toutes leurs causes 

- Les détracteurs de l’Islam font malheureusement trop vite l’impasse sur l’esprit pacifique de notre Prophète et de notre Religion, et présentent trop facilement leur conclusion sur l’Islam et le Djihad, en passant par trois étapes...

- L’Islam nous apprend a pardonner, a passer sur les erreurs de notre prochain,aussi grave soient-elles, que l’auteur soit musulman ou non 

- A nous maintenant d’analyser le comportement honteux de personnes prêts a décapiter des individus pour avoir profaner l’islam ; même si leurs propos contre notre religion ou notre Prophète est intolérable et nous fait très mal, les menacer de mort ou assassiner d’autres personnes de la même appartenance religieuse par vengeance est totalement injuste et démesuré; ce genre de réaction est un exemple concret du décalage qu’il y a entre le comportement de notre Prophète dans des cas de figure beaucoup lus graves, et l’agissement irréfléchie et absurde de ces "défenseurs" de l’Islam.

- L’Humanisme en Islam : La vie de chaque créature est sacrée dans l’Islam ; un homme est avant tout une créature de Dieu, quelque soit ses convictions, avec des sentiments et donc des droits.

- L’Islam et les personnes âgées 

- L’Islam est la religion des Droits :-          

- Les droits de la femme : qu’elle soit mère, sœur ou fille. Notre Prophète n’a jamais frappe une femme de sa vie.

- Les droits du travailleur :

- Les droits du voisin :

- Les droits des personnes malades 

- Analysez seulement les agissements de ceux qui sèment le trouble a travers le monde depuis quelques années au nom de l’Islam, et essayez de trouver en eux une seule des valeurs qu’on a cité. Il n’y a pas d’intégrisme en Islam, ni d’extrémisme ; il y a malheureusement de l’ignorance. Il y a aussi des gens qui abusent de l’ignorance et de la naïveté des autres, pour les convaincre de sacrifier leur vie pour ce qu’ils les font voire comme une cause juste.

- Prenons de bonnes résolutions aussi, en ce jour...

LE CRUCIFIX DE ISSA (JESUS)
En ces périodes de festivités de fin d’année liées à Noël et au jour de l’An, il nous a semblé judicieux d’aborder une partie de la vie de Issa , afin de conforter notre croyance en ce gr
Le crucifix de Issa.doc
Document Microsoft Word 47.5 KB

 

  • ... afin de conforter notre croyance en ce grand Prophète d’Allah et en sa mère Mariam alayhass salam.

  • Dans les moments d’échanges avec les adeptes des deux autres religions monothéistes, on peut se rendre compte que beaucoup ignorent que nous croyons en Mariam alayhass salam comme mère de Issa ; beaucoup même n’imaginent pas que Jésus existe dans l’Islam sous le nom de Issa... Non seulement nous croyons en Mariam alayhass salam, mais le Coran fait les éloges de Marie comme aucune autre femme dans l’Histoire des religions n’en a eu l’honneur

  • Mais y a t-il eu vraiment crucifix ?

  • Mais pensez-vous qu’Allah allait laisser Son Prophète aux mains de ces tortionnaires, humilié et torturé, alors qu’en plus d’être Prophète, il fait partie des «Ouloul Azm », des plus grands Prophètes qu’Allah ait envoyés sur terre..

  • C’est alors que Issa réunit ses disciples et leur fit connaître qu’une personne parmi eux allait bientôt le trahir...

  • Donc Issa, Prophète d’Allah n’est pas mort crucifié. Le récit de Ibn Abbas le prouve clairement

  • Et la prédiction de Issa se vérifia, car au matin, un de ses compagnons proposa aux ennemis de les guider vers la demeure de Issa contre une somme d’argent

  • Selon Ibn Assakir, après sept jours Mariam demanda au Roi de descendre le corps de Issa de la croix

  • Telle est la véritable histoire de Issa comme l’a révélé Allah dans le Qour’aan, et comme les Compagnons du Prophète l’ont rapporté, par des chaînes de transmissions sûres et vérifiées.

  • Du crucifix à «Jésus fils de Dieu» expliqué aux musulmans

  • Le terme «Fils de Dieu» dans la bible n’est pas un attribut réservé a Hazrat Issa ; cette appellation, en fait, a désigné d’autres personnes que le Messie, dans l’Ancien Testament comme dans le Nouveau Testament, sans que quiconque n’affirme que ces personnes seraient véritablement fils de Dieu.

  • Charles Jean-Pierre, professeur du christianisme et chef du département de l’histoire des religions à l’Université de Paris, dans un commentaire sur le dogme de Messie, “fils de Dieu”, souligne l’erreur de traduction du mot “Serviteur de Dieu” de l’hébreux au grec

  • C’est uniquement en 325 J.C, lors du concile de Nicée que les hauts dignitaires religieux décrétèrent officiellement comme faisant partie de leur croyance que Jésus est fils de Dieu

  • Arius, traité d’hérétique, fut frappé d’anathème à deux reprises, et fut excommunié de l’Eglise par le patriarche d’Alexandrie. Osapius, l’évêque de Nicomédie, était monothéiste et partisan d’Arius lors de la tenue du concile général ; il fut lui aussi frappé d’anathème à cause de sa position. On rapporte que lors du concile de Nicée, plus de sept cents évêques avaient adhéré à la doctrine d’Arius

  • L’Encyclopédie française Larousse du dix-neuvième siècle, mentionne dans l’article « Unicité et Trinité » que la doctrine de la trinité...

  • Nous rappelons que si nous évoquons ces faits historiques, c’est uniquement dans le but de mieux comprendre notre croyance sur Issa par rapport à nos textes sacrés : le Coran et la Sounnah du Prophète ; en citant les textes et les dogmes des autres religions, nous voulons mieux expliquer les autres croyances sur Issa , qui sont en général peu connu des musulmans, afin de pouvoir distinguer les points communs et les divergences entre les grandes religions monothéistes ; il n’y a là strictement aucune intention blasphématoire ; la méconnaissance de notre prochain est souvent la première source d’incompréhension et de dénigrement.

  • Allah Taala a décrété qu’un jour Issa reviendra sur terre, quelques temps avant la fin du monde...

LE MUSULMAN FACE AUX MALADIES ET AUX AFFLICTIONS
- Quel sens donner aux épreuves venant d'Allah, qui nous touchent dans ce qui nous est le plus cher: la santé
- Si je suis éprouvé par une maladie, cela veut-il dire que c'est une punitions de la part d'Allah?
- Certains Sahabas (RA) aussi étaient éprouvés dans leur santé, parfois de manière plus intense que nous. Comment réagissaient-ils?
- C'est quo "réussir une épreuve"?
- Quelle récompense Allah Taala a-t-Il réservé le jour du Qiyamat pour les personnes éprouvées dans ce monde?
Le musulman face aux maladies et afflict
Document Microsoft Word 37.5 KB
L'ACCES AUX SOINS, ET LE ROLE ESSENTIEL DU MEDECIN DANS L'ISLAM
- La santé est le plus grand bienfait de la part d'Allah, après la foi
- Le musulman ne doit par subir pas la maladie, sous prétexte qu'il se soumet au destin. Le Prophète (SAW) nous a ordonné d'avoir recours aux soins
- Il n'existe pas de maladie incurable; Allah a crée le remède qui va de pair avec chaque maladie
- Le role du médecin dans l'Islam
- Comment faire la part des choses entre le fait de consulter un médecin, de prendre un médicament, et la confiance que nous devons avoir en Allah, que c'est Lui qui guérit
- Pourquoi avoir recours aux soins si la maladie et la santé sont prédestinées?
- Les limites de la médecine et des traitements
- Le médecin qui a le Iman voit la grandeur d’Allah comme personne d’autre 
- La médecine prophétique a lancé un message d’espoir aux malades de toutes les époques, et d’encouragement aux chercheurs et aux médecins
médecine ...doc
Document Microsoft Word 64.0 KB
LE CHIKUNGUNYA: PIQUE PAS MOIN !
- 50 000 victimes en un an, 25 000 cas recensés ces dernières semaines, jusqu’à 80 % de la population qui risque d’être touchée ...
- Prévenir la maladie est-il autorisé en Islam...
Le Chikungunya.doc
Document Microsoft Word 118.0 KB

 

  • ... ou cela est incompatible avec la foi en la Destinée et la confiance qu’on doit avoir en Allah ? Et ce chikungunya, doit-on le voir comme un simple virus qui se répand naturellement, ou est-ce un signe de la colère d’Allah ?

  • Nous oublions que la santé est une faveur de la part d’Allah, qu’Il accorde à qui Il veut ; c’est le plus grand ni’mat (bienfait) même après la foi. Elle n’est donc pas un acquis définitif, et peut être reprise par Celui qui nous l’a accordée ; et malheureusement, on ne se rend compte de sa valeur que lorsqu’elle se détériore ou qu’on la perd.

  • Il est du devoir du musulman de prendre soin de son corps et de veiller sur ce cadeau divin qu’est la santé, par trois moyens ...

  • La prévention existe bel et bien dans la Shariat, et on dirait même plus : C’est un principe religieux. Imam Boukhari (rahimahoullâh) relate un récit qui s’est passé à l’époque de Oumar (radhia Allâhou anhou), illustrant parfaitement les directives du Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) en matière de prévention des pandémies et des maladies en général...

  • Beaucoup de Hadices encore soulignent l’attitude préventive du Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) , alors que personne n’avait autant confiance en Allah que lui

  • La parfaite combinaison entre Yaqine (confiance en Allah) et connaissance des Asbabs (intermédiaires) et la propriété qu’Allah leur a accordée, comme le Prophète nous l’a montré, forgent le raisonnement éclairé et réaliste du musulman.

  • Quel est mon devoir de musulman et de citoyen face à ce virus ?

  • Le civisme est une qualité que chaque musulman doit avoir en lui pour espérer avoir une foi complète ; c’est une preuve de la pluralité de l’Islam, qui ne se pratique pas seulement dans une mosquée ou sur un moussalla, mais qui se vit.

  •  A la lumière des deux Hadices précédents, on comprend que toute action préjudiciable à la société est interdit en Islam ; et par analogie, on peut affirmer que celui qui favorise la prolifération des moustiques en négligeant délibérément les instructions des professionnels de la santé et de l’hygiène dans la lutte contre le chikunguya... nuit gravement à la société et à ses concitoyens, et va à l’encontre des recommandations de notre Prophète en matière de civisme et de responsabilité.

  • Comment doit-on comprendre l’apparition de ce virus, qui n’existait pas sous cette forme développée au siècle dernier ? Comment se fait-il qu’à une époque où les civilisations n’ont jamais été aussi avancées dans le domaine de la médecine et de la recherche, on constate la prolifération de maladies nouvelles et inquiétantes comme ce chikungunya, la grippe aviaire, la maladie dite “de la vache folle”, ou encore le syndrome du “mouton tremblant” ?

  • Un remède infaillible contre le chikunguya

  • Quelles leçons tirer du “règne” du Chikungunya ?


"GAMED": CAPRICE DE LA NATURE, OU DECISION D'ALLAH ?
- Le 27 Février 2007, la dépression tropicale "Gamed" revient vers la Réunion après s'etre éloignée de nos cotes, défiant les prévisions des météorologues
- Peut-on qualifier ce revirement de situation comme un "caprice de la nature", ou est-ce la décision d'Allah?
- Les cyclones, ouragans, tsunami... sont-ils des phénomènes naturels, ou la manifestation de la puissance, et parfois de la colère d'Allah?
- Les peuples précédents (Aad, Thamoud...) ont-ils été détruits par la colère d'Allah ou par des intempéries?
- Comment faire la part des choses entre le fait d'avoir la conviction que toutes ces choses proviennent d'Allah, et la thèse des scientifiques selon laquelle la nature a son organisation et ses cycles?
gamed article al Islam.doc
Document Microsoft Word 38.5 KB